29 déc. 05

Raph

36869_300941109_ecorche_h184349_lPrévenir. Parle-moi, écris-moi, aime-toi. Je ne veux pas de prétention, mais l'estime. Si tu te hais, déguerpis. Je ne suis pas les autres, je ne suis pas lui. S'il te hante encore, fuis-moi.Pas de vide, mais du trop plein, des cris,du silence. La tête, là, plus haut, les pieds ici. Rêve.Je ne veux pas être ton socle, ta base ou ton contour. Ta vie, ma vie, se confondent pendant la danse, on s'inspire. L'autre, l'indépendance. Tu n'as pas besoin de moi, tu as envie d'être là, je m'offre ainsi. J'aime les mots. Si tu me crois malade, pars, je
ne retiens pas. Si tu sais, il reste l'impatience.

Un gros coup de coeur pour ces quelques mots de Raph....

Posté par temoicka à 11:17 - - Permalien [#]